Article publié le 07/04/2012 par Johann Conus

Ford a décroché un surprenant triplé au terme d'un rallye plein de rebondissements.

Tout avait bien débuté pour les pilotes Ford officiels. Tout d'abord, Petter Solberg a remporté le Rally Sprint de Fafe, sur la spéciale mythique aux alentours de Porto, organisé une semaine avant le rallye.

Jari-Matti Latvala s'est ensuite imposé juste devant son coéquipier lors du shakedown, lui permettant ainsi de choisir le premier sa position de départ.

Très en forme, Petter Solberg prenait d'emblée la tête du rallye avant d'être surclassé par son coéquipier. La première journée du rallye était marquée par l'abandon spectaculaire du champion Sébastien Loeb. Sa voiture étant très endommagée, il a du déclarer forfait, incapable de repartir le lendemain.

Mais la seconde journée se révélait encore plus dramatique : brouillard, pluies diluviennes, boue et torrents d'eau, tels étaient les éléments climatiques que devaient affronter les concurrents. Bon nombre d'entre eux furent piégés par ces conditions dantesques, parmi lesquels les deux pilotes officiels Ford. La seconde partie de journée fut carrément annulée au vu de la situation catastrophique.

Jari-Matti Latvala et Petter Solberg purent repartir le troisième jour grâce à la règle du Rally 2. Le pilote norvégien, bien décidé à rattraper son retard, a fait usage de tout son talent pour effectuer une superbe remontée en attaquant sans relâche. En signant quatre scratches d'affilée, il remontait ainsi jusqu'en quatrième position.

Avec la plupart des favoris mis hors-combat, ce rallye fut l'occasion pour les seconds couteaux de briller. Le jeune Evgeny Novikov qui effectue un début de saison remarquable, s'est donc retrouvé à la lutte pour la deuxième marche du podium avec le quadruple champion de Norvège, Mads Østberg. En tête du rallye, Mikko Hirvonen n'a pas failli à sa réputation de métronome, en terminant le rallye sans encombre.

Mais après la victoire de Mikko Hirvonen, un dernier coup de théâtre retentissait : sa voiture fut déclarée non-conforme car des pièces de l'embrayage et du turbo ne correspondaient pas à la fiche d'homologation. Ce dernier se voyait donc déclassé et la victoire échouait donc à Mads Østberg, sa première en WRC ! Avec Evgeny Novikov deuxième et Petter Solberg troisième, Ford se voit offrir un superbe triplé pour ce rallye.

Petter Solberg a profité là d'une bonne opération puisque ses deux principaux rivaux ne marquent pas de points. Il se retrouve donc deuxième au championnat à quatre points derrière Sébastien Loeb. Le surprenant Mads Østberg se retrouve troisième au championnat à trois points devant Mikko Hirvonen.

A 22 ans, le Russe Evgeny Novikov entre dans les records comme étant le plus jeune pilote à être monté sur le podium d'un rallye du championnat du monde. Félicitations !

A noter que c'est la première victoire d'un pilote privé depuis Gianfranco Cunico au Rallye Sanremo en 1993.

Résultat final :

1. M. Østberg / J. Andersson - Ford Fiesta RS WRC 4 h 21 m 16.1 s
2. E. Novikov / D. Giraudet - Ford Fiesta RS WRC + 1 m 33.2 s
3. P. Solberg / C. Patterson - Ford Fiesta RS WRC + 1 m 55.6 s
4. N. al-Attiyah / G. Bernacchini - Citroën DS3 WRC + 6 m 05.8 s
5. M. Prokop / Z. Hruza - Ford Fiesta RS WRC + 6 m 09.2 s
6. D. Kuipers / R. Buysmans - Ford Fiesta RS WRC + 6 m 47.3 s
7. S. Ogier / J. Ingrassia - Škoda Fabia S2000 + 7 m 09.0 s
8. T. Neuville / N. Gilsoul - Citroën DS3 WRC + 8 m 37.9 s
9. J. Ketomaa / M. Stenberg - Ford Fiesta RS WRC + 9 m 52.8 s
10. P. van Merksteijn Jr. / E. Chevaillier - Citroën DS3 WRC + 10 m 11.0 s

Résultat complet

Classements