[12/11/2017] Retour sur Epoqu'Auto 2017


 

Article publié le 06/01/2018 par Stéphane Viglino

Organisée de main de maître par le Club des 3A (Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes), la 39ème édition d’Epoqu’Auto, du 10 au 12 novembre 2017, a fait la part belle cette année aux Italiennes.

Plus de 60'000 visiteurs ont pu découvrir ou redécouvrir à travers les nombreuses allées du salon, les nombreuses Ferrari, de la première Formule 2 166 à l’hypercar LaFerrari en passant par la Formule 1 de Jean Alesi. Evènement rarissime, les trois modèles GTO 250, 288, et 599 étaient exposés pour le plus grand plaisir de tous. Les organisateurs ont même réussi à obtenir certaines Ferrari exposées au Concours d’Elégance de Chantilly. Une très belle façon de fêter les 70 ans de la marque, avec la présentation de toutes les anciennes 4 places.

Parmi les autres Italiennes à l’honneur, il ne fallait pas passer à côté de la traditionnelle Lancia 037 de l’ancien pilote Christophe Vaison, et parmi les Alfa, une Zagato et une Montréal.

Une place toute particulière a été réservée au BMW Club de France pour fêter ses 35 ans, avec l’exposition d’une 320 Silhouette, la Z8 identique à celle de James Bond du film « Le Monde ne suffit pas » avec Sophie Marceau, une M1 de la fin des années 70 (faite à 455 exemplaires) ainsi que d’autres modèles de la marque.

Parmi les autres exposants, les passionnés, à défaut de recevoir leur Berlinette A110 pour la fin de l’année, auront pu l’admirer de près. Panhard et Peugeot ont particulièrement excellé avec des stands très originaux, que ce soit à la plage pour l’un ou aux sports d’hiver pour l’autre. Au détour de quelques allées, le visiteur a pu découvrir quelques modèles de Ford Mustang présentés par les divers Clubs représentant la marque.

Une des autres facettes de cette exposition est tout le côté pièces et rénovations, permettant à tout collectionneur de trouver le phare qui lui manquait ou d’admirer le magnifique travail de restauration de certains carrossiers. De nombreux stands commerciaux étaient à disposition des amateurs de voitures anciennes pour trouver une solution aux nombreux problèmes qui peuvent être rencontrés lors d’une remise en état.

Pour le plus grand plaisir des amateurs d’art automobile, tous les artistes ont été regroupés pour tous les goûts et à tous les prix ….

La week-end Lyonnais se termine invariablement par la traditionnelle vente aux enchères, avec de très belles voitures mises en vente. Mais, signe des temps, peu d’entre elles ont trouvé preneur, le prix de réserve n’étant pas atteint.

Rappelons que les visiteurs rejoignant le salon au volant d’un véhicule vétéran ont toujours le parking réservé et gratuit, parking qu’il faut absolument visiter, tant la diversité des véhicules est surprenante. Les propriétaires de ces derniers sont toujours très loquaces quand il s’agit de parler de leur voiture adorée.


Nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous pour la 40ème édition que tout passionné ne peut manquer du 9 au 11 novembre 2018.